Passer au menu Passer au contenu

Vous êtes sur le site Centre-du-Québec, mais nous vous avons localisé dans la région : ###detected_region###

Les producteurs agricoles du Centre-du-Québec s’engagent en agroenvironnement avec Ferme progrès

Publié le 17 janvier 2024 - Écrit par l'UPA

Catégorie :

  • Régions pour nouvelles, événements et emplois
  • Centre-du-Québec
  • Clientèle
  • Citoyen/Citoyenne
  • Jeunesse
  • Producteur/Productrice
  • Nouvelles
  • Communiqués

Nicolet, 17 janvier 2024 — La Fédération de l'Union des producteurs agricoles (UPA) du Centre-du-Québec est heureuse d'annoncer le lancement de trois capsules vidéo mettant en avant des producteurs agricoles locaux qui ont bénéficié des services de Ferme progrès pour la réalisation de leurs projets en agroenvironnement.

 

Ferme progrès, c’est quoi?

Ferme progrès est une initiative régionale portée par la Fédération de l'UPA du Centre-du-Québec visant à soutenir les producteurs agricoles dans leurs démarches en agroenvironnement. Dans chaque MRC du Centre-du-Québec, un agent en agroenvironnement de la Fédération de l’UPA du Centre-du-Québec parcourt les berges de cours d’eau en milieu agricole dans le but de cibler des problématiques ainsi que des opportunités d’aménagement. Les agents rencontrent, par la suite, les producteurs agricoles concernés afin de leur proposer plusieurs opportunités d’aménagements adaptés à leur milieu. Finalement, ces producteurs agricoles sont dirigés vers les ressources régionales pouvant les accompagner dans la réalisation de leurs projets visés.

Depuis la mise sur pied de ce service d’accompagnement en 2020, 100 cours d’eau au Centre-du-Québec ont été caractérisés, 300 producteurs agricoles locaux ont été rencontrés par un agent en agroenvironnement et plusieurs dizaines de projets en agroenvironnement ont été réalisés ou sont en voie de l’être dans la région (mise en place de bandes riveraines élargies, plantations de coulées et de haies brise-vent, etc.).

Des capsules vidéo ont été tournées dans l’objectif de mettre en lumière les réussites et les initiatives innovantes de trois agriculteurs centricois qui ont bénéficié du soutien de Ferme progrès. Leurs témoignages illustrent concrètement les impacts positifs de ce programme sur le développement durable de l'agriculture locale. Ces capsules sont disponibles sur le site Web de la Fédération de l’UPA du Centre-du-Québec (https://centre-du-quebec.upa.qc.ca/ferme-progres Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre).

 

La Ferme Vertulait, Warwick

La Ferme Vertulait, une production laitière et de grandes cultures située à Warwick, s'engage résolument à léguer à la relève une exploitation agricole aussi proche que possible de la carboneutralité. Dans cette optique, le propriétaire, M. Olivier Lavertu, a déjà pris des mesures telles que la mise en place de haies brise-vent par le passé. Il poursuit désormais ses efforts avec le soutien de Ferme progrès en travaillant sur l'implantation de bandes riveraines, de bandes riveraines élargies et de cultures intercalaires. À travers ces initiatives et celles à venir, le producteur s'efforce de faire tout en son pouvoir pour garantir à ses générations futures des sols et des cours d'eau en excellente santé.

 

La Ferme Docovolait, Wickham

Située à Wickham, la Ferme Docovolait est une exploitation agricole laitière comprenant des vaches laitières et des bouvillons destinés à la production de lait et de viande. Son propriétaire, M. Philippe Doyon, met sa foi dans la biodiversité et grâce au service d’accompagnement de Ferme progrès, il a installé des nichoirs et a implanté des arbres et des arbustes sur ses terrains afin d’encourager cette diversité biologique. En adoptant la pratique du semis direct, il est persuadé que ces initiatives sur ses terres, associées à ses plantations, contribueront à la santé des sols et des micro-organismes, tout en apportant une contribution significative à la lutte contre les changements climatiques.

 

La Ferme Porcibel, Saint-Zéphirin-de-Courval

Les propriétaires de la ferme porcine Porcibel située à Saint-Zéphirin-de-Courval, M. Yvan Fréchette et Mme Jeannine Chartrand, ont toujours veillé attentivement à la préservation des cours d'eau traversant leurs terres en installant des avaloirs et une risberme favorisant la sédimentation des particules de sol contenues dans l’eau de ruissellement. Ce qui les séduit particulièrement dans l'approche de Ferme progrès, c'est que les producteurs sont accompagnés de A à Z dans la réalisation de leurs projets en agroenvironnement. C’est une approche unique dans la région du Centre-du-Québec. Selon M. Fréchette, les gaz à effet de serre représentent le prochain défi majeur pour les producteurs agricoles et il considère les bandes riveraines comme une partie intégrante de la solution pour les réduire. Ainsi, avec le soutien des partenaires et de la Fédération de l’UPA du Centre-du-Québec, Ferme progrès a assisté les propriétaires de la ferme dans la mise en place d'une bande riveraine sur leur territoire en espérant qu'elle soit la première d'une série à venir.

 

Ferme progrès est une initiative de la région Centre-du-Québec, comprenant les MRC de Nicolet-Yamaska, de L’Érable, de Drummond, d’Arthabaska et de Bécancour, qui est portée par la Fédération de l’UPA du Centre-du-Québec. Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ) régional, les organismes de bassins versants du territoire, les clubs-conseils en agroenvironnement ainsi que le Conseil régional en environnement du Centre-du-Québec ont participé à la création de ce projet. Ferme progrès est financé par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation.

 

— 30 —

 

Source et informations :

Kimberly Houde

Conseillère en communications et affaires publiques

Fédération de l’UPA du Centre-du-Québec

Téléphone : 819 519-5838, poste 163

Courriel : khoude@upa.qc.ca

 

Nouvelle récente

  • Sélection du projet éolien par Hydro-Québec dans la MRC d’Arthabaska : la Fédération de l’UPA du Centre-du-Québec réagit

    <strong>Nicolet,&nbsp;</strong><strong>26 janvier 2024</strong><strong> — </strong>La Fédération de l’UPA du Centre-du-Québec réagit avec déception à la sélection de la soumission présentée en partenariat avec Boralex pour s’approvisionner à la hauteur de 265,2 mégawatts d’énergie éolienne dans le Centre-du-Québec.<br /> &nbsp;

    En savoir plus
Voir toutes les nouvelles